Dernière mise à jour
4 Septembre 2007
Conditions d'utilisation
Utilisation libre. Obligation d’indiquer la source. Utilisation commerciale uniquement avec l’autorisation du fournisseur des données.

Description

Les informations sur les jugements pénaux des adolescents de 1946 à 2004, mises en forme dans cette étude, montrent que l'accroissement de la délinquance juvénile jugée n'est pas un phénomène nouveau. Ainsi, les taux de jugement des adolescents selon le code pénal ne cessent de croître depuis le milieu du siècle dernier; en revanche, il y a de moins en moins d'adultes qui sont condamnés selon le code pénal. Ces résultats démontrent un recours de plus en plus fréquent au droit pénal quant aux déviances des adolescents; ils confirment en même temps que la commission d'une infraction à l'adolescence est liée au développement du mineur et qu'elle est, en grande majorité, de nature épisodique. Elle n'a pas d'influence sur le taux de condamnation à l'âge adulte. La structure des infractions n'a que légèrement changé au cours de ces années: il s'agit d'abord de vols et d'infractions routières, et depuis 1970, de manière croissante, également de consommation de stupéfiants. Les infractions de violence continuent de jouer un rôle secondaire, même si leur part a cru durant ces vingt dernières années. Quant aux sanctions, les «placements extrafamiliaux», qui constituent une intervention importante, ont été remplacés par les mesures ambulatoires et les astreintes au travail. Il est par conséquent permis de conclure que la croissance de la délinquance juvénile ne va pas de pair avec une croissance des affaires problématiques ou des infractions graves. L'observation statistique de domaines-clé est la tâche centrale de l'Office fédéral de la statistique. Depuis l'établissement des statistiques pénitentiaires au milieu du19e siècle, la criminalité et l'application du droit pénal constituent un tel domaine. En 1869 paraissaient les premières informations sur l'inventaire des établissements de privation de liberté et leur population; en 1891 commence le relevé permanent de la population pénitentiaire qui sera remplacé, à partir 1946, par une enquête permanente sur les condamnations pénales. En 1984, le système des relevés dans sa totalité est révisé. Finalement, c'est en 2007 que débute la publication des séries de données historiques et des études temporelles exemplaires.

Ressources

Informations complémentaires

Identifiant
343788@bundesamt-fur-statistik-bfs
Date de publication
4 Septembre 2007
Date de modification
Editeurs
BFS/OFS
Points de contact
info@bfs.admin.ch
Langues
  • Allemand
  • Français
Informations complémentaires
Base légale
Landing page
https://www.bfs.admin.ch/bfs/de/home/statistiken.html
Couverture temporelle
1 Janvier 1946 - 31 Décembre 2004
Intervalle d'actualisation
Accès aux métadonnées
API (JSON) Télécharger XML