Vous trouverez sur cette page les réponses aux questions fréquemment posées. Si vous ne trouvez pas de réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter.

Qu’est-ce qu’opendata.swiss?

Opendata.swiss est un portail offrant un accès centralisé aux données ouvertes, donc librement disponibles, de l’administration publique (Open Government Data, OGD). Les services participants y publient leurs données. L’Office fédéral de la statistique (OFS) administre le portail.
^ Début de la page

Qui participe à opendata-swiss?

Vous trouverez ici une vue d’ensemble des organisations responsables du portail. La liste de tous les services publiant leurs données figure à la rubrique Organisations.

^ Début de la page

Pourquoi un tel portail?

L’exploitation du portail centralisé opendata.swiss est un objectif de la «Stratégie en matière de libre accès aux données publiques en Suisse pour les années 2019 à 2023» (Open-Government-Data-Strategie, OGD-Strategie)», qui a été adopté par le Conseil fédéral le 30 novembre 2018. Le portail vise à fournir à toutes les personnes intéressées une vue d’ensemble claire des données publiques ouvertes actuellement publiées en Suisse.

^ Début de la page

En quoi le portail opendata.swiss se distingue-t-il des infrastructures de données spécialisées existantes? En quoi apporte-t-il une plus-value?

Par rapport aux plateformes de données spécifiques comme par exemple  geo.admin.ch et bfs.admin.ch, qui proposent des données relevant d’un certain domaine, opendata.swiss met l’accent sur une vue d’ensemble de données ouvertes dans tous les domaines. Par ailleurs, sur opendata.swiss, les données sont disponibles sous une forme standardisée (métadonnées, conditions d’utilisation). Cette approche permet de réduire le temps nécessaire aux recherches, d’une part, et de faciliter la comparaison ou la combinaison de diverses données, d’autre part.

^ Début de la page

Comment entrer en contact avec opendata.swiss?

Lorsqu’une question concerne un jeu de données spécifique, veuillez-vous adresser directement au point de contact indiqué dans le jeu de données. Si vous avez des questions générales concernant le portail ou le thème Open Government Data, vous pouvez les poser par le biais du  formulaire de contact.

^ Début de la page

Quelles sont les conditions d’utilisation des données?

Les conditions d’utilisation des jeux de données mis à disposition sur opendata.swiss sont régies par les bases légales en vigueur. Chaque jeu de données est assorti de symboles qui indiquent le type d’utilisation autorisé. Tous les services proposant des données emploient les mêmes symboles. Les conditions d’utilisation sont explicitées ici.

^ Début de la page

Comment apprendre l’arrivée de nouvelles données?

Les nouvelles publications sont annoncées sous le Hashtag #ogdch.

^ Début de la page

Comment proposer ou demander la publication d’autres données?

Vous pouvez nous proposer la publication d’autres jeux de données sur opendata.swiss par le biais du formulaire de contact. Puis nous examinons avec le producteur de données si une publication est envisageable.

^ Début de la page

Puis-je publier des données de mon organisation sur opendata.swiss?

La Confédération, les cantons, les communes ainsi que d’autres organisations investies d’un mandat étatique peuvent publier leurs données ouvertes sur opendata.swiss.
N’hésitez pas à nous contacter à ce sujet.

^ Début de la page

Puis-je publier mes applications sur opendata.swiss?

Oui, les partenaires publient des liens vers une sélection d’applications sur opendata.swiss. Si vous avez mis au point une application avec les données du portail, vous pouvez proposer sa publication sur le portail par le biais du formulaire de contact.

^ Début de la page

Qu’est-ce que l’Open Government Data?

Par «Open Government Data», on entend les données des autorités mises à disposition gratuitement et sous une forme lisible par un ordinateur afin qu’elles puissent être utilisées par toutes les personnes intéressées. opendata.swiss regroupe des informations aussi diverses que les limites territoriales des communes suisses, des statistiques démographiques, les données météorologiques du jour, des documents historiques ou encore un répertoire de la littérature suisse. Les données sont souvent mises à disposition sous forme de jeux de données complets pouvant par la suite être visualisées, réutilisées ou combinées par les utilisateurs pour créer des applications ou des présentations qui mettent en lumière de nouvelles corrélations sur la base de données existantes.

L’Open Government Data est déjà largement répandu en Suisse et en Europe. Quelques exemples ici:

Exemples d’applications, de présentations et de projets issus d’OGD suisses:

^ Début de la page

Qu’est-ce que la stratégie OGD?

Les données publiques des services fédéraux devront systématiquement être accessibles librement, gratuitement et dans un format exploitable par ordinateur. C’est le principal objectif de la stratégie en matière de libre accès aux données publiques (2019-2023), adopté par le Conseil fédéral lors de sa séance du 30 novembre 2018. Avec cette stratégie, ce dernier entend promouvoir la transparence, la participation et l’innovation. Les nouveaux jeux de données devront être publiés en libre accès sur le portail centralisé opendata.swiss, si possible dès le départ dans un format adapté à la demande. Pour les jeux de données qui existent déjà, il faut le faire le plus rapidement possible. La stratégie vise aussi à faciliter l’utilisation des données, en renforçant les compétences en la matière ou en mettant en place des interfaces entre fournisseurs et utilisateurs de données. Le but est d’accompagner le changement culturel qui sous-tend le principe de libre accès aux données.

La stratégie revêt un caractère obligatoire pour l’administration fédérale. Elle vise aussi à aider les cantons, les communes et les entreprises paraétatiques à s’engager davantage dans ce domaine. Les particuliers qui traitent des données sur mandat de la Confédération sont aussi invités à publier ces dernières en libre accès. À noter que ce principe ne s’applique pas lorsqu’un intérêt légitime prépondérant s’y oppose, par exemple pour des motifs de protection des données ou de secrets professionnels.

^ Début de la page

La protection des données est-elle garantie dans le cadre de l’Open Government Data?

En règle générale, aucune donnée personnelle n’est publiée dans le cadre de l’OGD. Il s’agit de données agrégées et anonymisées qui ne permettent pas d’identifier les personnes concernées. C’est une condition sine qua non pour pouvoir proposer ces données.
Pour publier des données personnelles sur opendata.swiss, il faut qu’une base légale l’autorise. Tous les jeux de données doivent en outre respecter les dispositions de la loi sur la protection des données. Les services publiant des données (propriétaires des données) sont responsables de la protection des données. Vous trouverez de plus amples renseignements à la rubrique Informations juridiques.

^ Début de la page

Qu’est qu’une API? Que sont les WMS et les WFS et comment puis-je les utiliser?

API est l’acronyme de «application programming interface»; il s’agit d’une interface de programmation permettant d’insérer directement des données dans une application. Grâce aux Web Map Services (WMS) et aux Web Feature Services (WFS), il est par exemple possible d’insérer des géodonnées dans des applications et de les visualiser en tant que cartes.
L’utilisation de ces services requiert une certaine connaissance du traitement des données. Le géoportail fédéral, geo.admin.ch, propose un dossier complet sur l’intégration d’API. Sur opendata.swiss, les services WMS et WFS apparaissent sous forme de liens. Cliquer sur le lien fait uniquement apparaître dans le portail une représentation XML du service. Pour pouvoir être utilisé, le lien doit être intégré dans l’application voulue. Le portail opendata.swiss ne dispose pas lui-même d’une CKAN-API https://handbook.opendata.swiss/support/api.html.

^ Début de la page

Existe-t-il un endroit où les développeurs, les designers et les autres personnes intéressées peuvent discuter d’idées, d’applications et du développement de données ouvertes?

En Suisse, c’est l’association opendata.ch  qui s’engage pour la publication des données des autorités. Pour promouvoir l’utilisation de ces données, elle organise des événements.

^ Début de la page