Vous trouverez sur cette page les réponses aux questions fréquemment posées au sujet de l’Open Government Data et d’opendata.swiss. Si vous ne trouvez pas de réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter.

Portail opendata.swiss

  1. Qu’est-ce qu’opendata.swiss?
  2. Qui participe à opendata.swiss?
  3. Pourquoi un tel portail?
  4. En quoi le portail opendata.swiss se distingue-t-il des infrastructures de données spécialisées existantes? En quoi apporte-t-il une plus-value?
  5. Comment rejoindre opendata.swiss?

Données disponibles sur opendata.swiss

  1. Quelles sont les conditions d’utilisation des données?
  2. Comment apprendre l’arrivée de nouvelles données?
  3. Comment proposer ou demander la publication d’autres données?
  4. Puis-je publier des données de mon organisation sur opendata.swiss?

Applications sur opendata.swiss

  1. Puis-je publier mes applications sur opendata.swiss?

Stratégie et projet OGD Suisse<

  1. Qu’est-ce que la stratégie OGD?
  2. Quel est le but du projet OGD Suisse?

Questions générales sur l’Open Government Data (OGD)

  1. Qu’est-ce que l’Open Government Data?
  2. Où puis-je trouver davantage d’informations sur l’OGD?
  3. La protection des données est-elle garantie dans le cadre de l’Open Government Data?
  4. Qu’est-ce qu’une API? Que sont les WMS et les WFS et comment puis-je les utiliser?
  5. Existe-t-il un endroit où les développeurs, les designers et les autres personnes intéressées peuvent discuter d’idées, d’applications et du développement de l’OGD?

Portail opendata.swiss

1. Qu’est-ce qu’opendata.swiss?

opendata.swiss est un portail offrant un accès centralisé aux données ouvertes, soit librement accessibles, de l’administration publique (Open Government Data, OGD). Les services participants donnent accès à leurs données par le biais de ce portail administré par les Archives fédérales suisses. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.

^ Début de la page

2. Qui participe à opendata.swiss?

Vous trouverez ici une vue d’ensemble des organisations responsables du portail. Ces derniers collaborent dans le cadre du projet OGD Suisse. La liste de tous les services publiant leurs données figure à la rubrique Organisations. Le portail opendata.swiss est administré par les Archives fédérales.

^ Début de la page

3. Pourquoi un tel portail?

En 2014, le Conseil fédéral a adopté la Stratégie en matière de libre accès aux données publiques en Suisse pour les années 2014 à 2018, qui prévoit que «les données publiques devraient être publiées aussi rapidement que possible, répertoriées dans un registre centralisé et rendues accessibles grâce à celui-ci». Ce registre centralisé est désormais réalité avec opendata.swiss. L’accès aux données est plus simple et leur exploitation ultérieure est favorisée par des formats de données ouverts et des conditions d’utilisation uniformes.

^ Début de la page

4. En quoi le portail opendata.swiss se distingue-t-il des infrastructures de données spécialisées existantes? En quoi apporte-t-il une plus-value?

Par rapport aux infrastructures de données spécifiques proposées par les fournisseurs de données (p. ex. geo.admin.ch ou bfs.admin.ch), opendata.swiss a l’avantage d’offrir un accès centralisé. Grâce au portail, il est ainsi désormais possible de rechercher des données relatives aux partenaires participant au projet dans un seul catalogue au lieu de devoir se rendre sur plusieurs sites. Par ailleurs, sur opendata.swiss, les données sont toutes assorties des mêmes métadonnées et soumises à des conditions d’utilisation uniformes. Cette approche permet de réduire le temps nécessaire aux recherches, d’une part, et de faciliter la comparaison ou la combinaison de diverses données, d’autre part.

^ Début de la page

5. Comment rejoindre opendata.swiss?

Si vous avez des questions concernant le portail ou le projet OGD Suisse, vous pouvez nous écrire par le biais du formulaire de contact. Lorsqu’une question concerne un jeu de données spécifique, veuillez vous adresser à l’auteur indiqué en référence pour ce jeu de données.

^ Début de la page

Données disponibles sur opendata.swiss

6. Quelles sont les conditions d’utilisation des données?

Les conditions d’utilisation des jeux de données mis à disposition sur opendata.swiss sont régies par la législation en vigueur. Chaque jeu de données est assorti de symboles qui indiquent le type d’utilisation autorisé. Tous les services proposant des données emploient les mêmes symboles. Les conditions d’utilisation sont explicitées ici.

^ Début de la page

7. Comment apprendre l’arrivée de nouvelles données?

Les Archives fédérales annoncent les nouvelles données sur leur compte Twitter avec le hashtag #ogdch.

^ Début de la page

8. Comment proposer ou demander la publication d’autres données?

Vous pouvez nous proposer la publication d’autres jeux de données sur opendata.swiss par le biais du formulaire de contact. Nous rassemblerons les souhaits et les demandes et examinerons avec le producteur des données si une publication est envisageable.

^ Début de la page

9. Puis-je publier des données de mon organisation sur opendata.swiss?

La Confédération, les cantons, les communes ainsi que d’autres organisations investies d’un mandat étatique peuvent publier leurs données ouvertes sur opendata.swiss.

N’hésitez pas à nous contacter à ce sujet. Vous trouverez des informations détaillées sur la publication de vos données dans le Guide OGD.

^ Début de la page

Applications sur opendata.swiss

10. Puis-je publier mes applications sur opendata.swiss?

Oui, les partenaires publient des liens vers une sélection d’applications sur opendata.swiss. Si vous avez mis au point une application avec les données du portail, vous pouvez proposer sa publication sur le portail par le biais du formulaire de contact.

^ Début de la page

Stratégie et projet OGD Suisse

11. Qu’est-ce que la stratégie OGD?

La Stratégie en matière de libre accès aux données publiques en Suisse pour les années 2014 à 2018 (stratégie OGD) a été adoptée par le Conseil fédéral le 16 avril 2014. Elle définit les objectifs devant être atteints grâce à l’OGD en Suisse et fixe les prochaines étapes en matière de données publiques ouvertes jusqu’en 2018.

La stratégie OGD est contraignante pour l’administration fédérale. Les Archives fédérales assurent sa coordination de manière centralisée. Sur la base de cette stratégie, la Confédération s’attache à instaurer une collaboration avec les cantons et les communes afin de mettre en œuvre le libre accès aux données publiques dans toute la Suisse. Le portail opendata.swiss est une mesure relevant de la stratégie OGD.

^ Début de la page

12. Quel est le but du projet OGD Suisse?

Le projet OGD Suisse met en œuvre la stratégie en matière de libre accès aux données publiques en Suisse. Les Archives fédérales gèrent le projet, auquel un grand nombre d’autorités de tous les échelons fédéraux sont associées. opendata.swiss a été développé dans le cadre de ce projet.

Le projet fait également partie de E-Government Suisse, un programme commun de la Confédération, des cantons et des communes visant à promouvoir des technologies de l’information et de la communication à la fois rentables et proches du citoyen.

^ Début de la page

Questions générales sur l’Open Government Data (OGD)

13. Qu’est-ce que l’Open Government Data?

Par Open Government Data, on entend les données des autorités mises à disposition gratuitement et, idéalement, sous forme lisible par un ordinateur, afin qu’elles puissent être réutilisées par les personnes intéressées[1]. opendata.swiss regroupe des informations aussi diverses que les limites territoriales des communes suisses, des statistiques démographiques, les données météorologiques du jour, des documents historiques ou encore un répertoire de la littérature suisse. Les données sont souvent mises à disposition sous forme de jeux de données complets pouvant par la suite être visualisées, réutilisées ou combinées par les utilisateurs pour créer des applications ou des présentations qui mettent en lumière de nouvelles corrélations sur la base de données existantes.

L’Open Government Data est déjà largement répandu en Europe, alors qu’en Suisse, seule la ville de Zurich et la Confédération – avec opendata.swiss – disposent d’un portail pour leurs données.

Exemples de portails de données existants:

Exemples d’applications issues d’OGD:

^ Début de la page

14. Où puis-je trouver davantage d’informations sur l’OGD?

^ Début de la page

15. La protection des données est-elle garantie dans le cadre de l’Open Government Data?

En règle générale, aucune donnée personnelle n’est publiée dans le cadre de l’OGD. Il s’agit de données agrégées et anonymisées qui ne permettent pas d’identifier les personnes concernées. C’est une condition sine qua non pour pouvoir proposer ces données; ce critère est clairement énoncé dans la stratégie OGD Suisse (chap. 5.2, p. 3355).

Pour publier des données personnelles sur opendata.swiss, il faut qu’une base légale l’autorise. Tous les jeux de données doivent en outre respecter les dispositions de la loi sur la protection des données. Vous trouverez de plus amples renseignements à la rubrique Informations juridiques.

^ Début de la page

16. Qu’est-ce qu’une API? Que sont les WMS et les WFS et comment puis-je les utiliser?

API est l’acronyme de application programming interface; il s’agit d’une d’interface de programmation permettant d’insérer directement des données dans une application. Grâce aux Web Map Services (WMS) et aux Web Feature Services (WFS), il est par exemple possible d’insérer des géodonnées dans des applications et de les visualiser en tant que cartes.

L’utilisation de ces services requiert une certaine connaissance du traitement des données. Le géoportail fédéral, geo.admin.ch, propose un dossier complet sur l’intégration d’API (en anglais). Sur opendata.swiss, les services WMS ou WFS apparaissent sous forme de liens. Cliquer sur le lien fait uniquement apparaître dans le portail une représentation XML du service. Pour pouvoir être utilisé, le lien doit être intégré dans l’application voulue.

^ Début de la page

17. Existe-t-il un endroit où les développeurs, les designers et les autres personnes intéressées peuvent discuter d’idées, d’applications et du développement de l’OGD?

En Suisse, c’est l’association opendata.ch qui s’engage pour la publication des données des autorités. Pour promouvoir l’utilisation de ces données, elle organise des évènements, lors desquelles les personnes intéressées par l’OGD peuvent participer activement à des projets concrets avec les données de certaines autorités.

^ Début de la page